C’est la rentrée pour Booska-P, et elle risque d’être chargée en vue du programme de septembre. Une nouvelle année qui s’annonce exceptionnelle pour le rap français, l’occasion pour nous de faire le bilan sur la saison passée avant de se lancer tête baissée dans nos projets de la saison 2017-2018.

Un renouveau pour Booska-P

Depuis sa création en 2005, Booska-P occupe la difficile place de leader sur le marché des médias rap. Une place qui oblige à ne pas juste faire « aussi bien » que l’année précédente mais « toujours mieux ». Au fil du temps, avec un environnement aussi changeant que sont le rap et les médias digitaux, nous aurions pu nous reposer sur nos acquis. Si chaque année nous nous sommes toujours fixé le renouveau comme objectif, c’est bien la saison dernière qui marque un tournant dans la vie du site.

Pour notre douzième année, nous avons décidé de passer un step. Cette transformation tant sur le plan interne qu’externe porte déjà ses fruits puisque Booska-P réalise sa meilleure année, pour le moment, sur tous les points. Entre croissance de nos réseaux, confirmation de concepts, nouveaux partenaires et installation de concepts originaux.

Confirmation de nos contenus originaux

Format fort de Booska-P, les Booska’Semaine se sont confirmées cette année. Avec ce contenu nous proposons des vidéos dédiées à un artiste chaque soir pendant toute une semaine. Cette saison nous avons suivi Kaaris, SCH, Fianso et VALD avant la sortie de leurs albums respectifs. Chaque Booska’Semaine compte son million de vues, mais aussi des dizaines de moments d’anthologie où l’on apprend à connaître l’artiste différemment.

Du côté de l’écrit, un autre format s’est confirmé cette année avec le succès de nos 11 jeunes rappeurs à suivre en 2017, avec 200.000 lectures et une sélection qui s’est imposée dans le paysage du rap français de ce premier semestre (tandis que la sélection de l’année précédente continue de performer : Ninho, MHD, Dajdja&Dinaz et Damso).

Lancement de nouveaux projets

Si les anciens formats se sont confirmés, c’est aussi l’année où nous avons lancé le plus de nouveaux projets. On compte, par date de lancement :

    • Les Booska’Press (lancement octobre 2016) : ces caricatures qui lient rap français et actualité généraliste que nous publions chaque dimanche sur nos réseaux sociaux. Lancé en octobre le format s’est installé et a participé à l’explosion de notre compte Instagram (qui est passé de 40.000 abonnés à 200.000 en moins d’un an).
    • Les 5min Chrono (lancement février 2017) : ces vidéos ambitionnent de résumer la carrière d’immenses artistes en seulement 5 minutes. Sont passés sous le crible de ce format au rythme millimétré : Médine, Lacrim, Sofiane, Rim’k, Niro, Mac Tyer, Damso et bien d’autres. Des vidéos qui ont su conquérir des centaines de milliers de viewers sur notre chaîne YouTube et page Facebook.
    • Les ÇaTchatche (reload en mai 2017) : même si nos micros-trottoirs existent depuis 2015, on peut presque parler de nouveau concept tellement ils ont changé avec l’arrivée d’un présentateur devant la caméra. Nouvellement présentés par Thomas, qui oscille entre troll et journalisme, nous avons fait 3 épisodes : le rap et les puristes, le rap et les femmes et le combat Mayweather/MC Gregor (ainsi qu’un hors série sur les fans de SCH). C’est sur Facebook que ces vidéos affolent tous les compteurs avec certains épisodes explosant le million de vues, et des retours très positifs.

  • L’interview Épicé Mais Pas Trop (lancement en juin 2017) : des interviews autour d’un bon repas, où règne la bonne humeur de son amatrice Myriam. Comme la vie n’est pas un long fleuve tranquille, nous y avons ajouté 3 défis ponctués de gage. Après le très bon accueil du premier épisode avec Médine, l’épisode avec Fianso a fait exploser le concept. Ça tombe bien, les prochains épisodes sont prévus avec de gros invités.

Plus récemment on a lancé deux nouveaux projets, les interviews Réseaux (dont le premier épisode avec le footballer Nkunku a cartonné) et les Booska’Playlists.

Plus de social, plus de communication !

L’année dernière était aussi placée sous le signe des réseaux sociaux. L’inconvénient d’avoir un site aussi fort (3,5 millions de visites par mois, énorme pour un site urbain), c’est qu’on a tendance à vouloir garder nos visiteurs sur le site. Nous avons cherché à faire une transition permettant de faire monter la marque Booska-P dans son ensemble, en gardant un site toujours aussi fort. Résultat, nos réseaux sociaux comptent plus de 1,2 millions de membres, avec une croissance portée par des contenus originaux de qualité (plutôt que par du relai de contenu viral qui n’a rien à voir avec notre coeur de cible) ce qui nous permet aujourd’hui d’avoir de très bons taux d’interactions sur nos réseaux sociaux. Notre chaine YouTube elle continue sa sur lignée avec 350.000 abonnés (+50.000 en seulement deux mois).

Mais la communication ne porte pas uniquement sur nos contenus, nous avons décidé de faire preuve de plus de transparence sur le fonctionnement de Booska-P. Ce blog nous permet d’avoir un canal de communication avec vous, nos plus fidèles lecteurs, et de vous faire part de nos avancées et de nos projets. En parallèle, nous nous sommes rendu compte que vous étiez nombreux à ne pas savoir qui bossait sur le site, alors que toute une équipe s’active dans l’ombre. Pour les mettre en lumière, nous organisons des lives, environ une fois par mois, aux thématiques diverses pour mieux apprendre à les connaitre.

Des nouveaux partenaires

Cette année est aussi celle des nouvelles collaborations pour Booska-P. Nous avons lancé La Sélection avec nos amis d’Apple Music en mai dernier, ce projet met à l’honneur un artiste une fois par mois. Cette mise en avant se fait à la fois chez Apple Music et chez Booska-P. Pour l’occasion nous sortons aussi un dossier détaillant l’histoire du morceau que l’artiste de La Sélection considère comme le plus important de sa carrière. Nous boostons aussi une actualité par semaine sur nos réseaux.

Le développement de notre ligne éditoriale nous a aussi permis de travailler avec de plus en plus de partenaires dans le cinéma, toujours en privilégiant le brand content qui nous permet de vous offrir du contenu de qualité nécessitant plus de moyens. Plus récemment, la sortie du concept Épicé Mais Pas Trop nous permet de collaborer avec des restaurants, visiblement séduit par le genre musical préféré des jeunes.

Ce n’est que le début

C’est sans regret que nous achevons cette saison, tant l’année prochaine s’annonce encore plus belle. Nous pouvons difficilement nous avancer sans risquer de tomber dans le traditionnel « vous allez voir quand ça va sortir » qui précède chaque bon retard ou annulation de projet dans le rap français.  Pourtant nous pouvons lister quelques chantiers en cours :

  • Le lancement de nouvelles émissions, aux formats très différents, nous allons essayer d’apporter à nouveau quelque chose de nouveaux tout en complétant les autres émissions. Les deux premiers concepts sont prévus pour septembre.
  • Des reliftings de nos vidéos, réseaux sociaux et de notre chère charte graphique.
  • Le renforcement de notre ligne éditoriale par le recrutement de nouveaux rédacteurs et la sortie de nouvelles séries de dossiers. Le renforcement se fera en priorité sur le rap, qui est notre coeur de métier, mais aussi sur les autres thématiques comme le cinéma ou les jeux vidéo.

Nous profitons de cet article pour vous remercier pour votre soutien, et vous souhaite une magnifique saison de rap français, ou autre (il paraît qu’il n’y a pas que le rap dans la vie). N’hésitez pas à nous faire des retours que l’on continue à s’améliorer, et que l’année reprenne !